Opinel : le couteau de poche, culte du patrimoine savoyard

| |

Depuis 1890, dans la poche, le sac à dos, le tiroir de la cuisine, sur la table de tous les Savoyards, Opinel est synonyme d’un art de vivre nomade, d’un esprit nature, de baroudeur, de moment de partage et de complicité. Opinel fabrique au cœur des Alpes françaises des couteaux et outils pliants de qualité. Cette année-là, à Albiez le Vieux, petit village de Maurienne, dans l’atelier de taillanderie familial, Joseph Opinel invente le couteau de poche qui porte aujourd’hui son nom.

Le petit couteau de poche 

Alors âgé de 18 ans, Joseph Opinel contre l’avis de son père, travaille à la main sur le concept d’un couteau de poche. Fort de son succès, il décline ce petit couteau pliant en différents formats (12 tailles) afin de permettre aux grandes comme aux petites mains une utilisation optimale. Il apposera sur ses couteaux, conformément à la tradition imposée en 1565 par le roi de France Charles IX, l’emblème de La Main Couronnée. Les années passant, son fils, Marcel Opinel développe la fabrication d’un nouveau concept permettant une utilisation du couteau plus sécurisée : le système Virobloc. La lame pourra dorénavant être bloquée en position fermée. 

Les caractéristiques du traditionnel Opinel N°02 Inox : 

  • Longueur de la lame : 3,5 cm 
  • Lame : en Inox, acier inoxydable 12C27 
  • Manche : en bois de hêtre, le plus utilisé dans la fabrication des couteaux Opinel 
  • Sans bague de sécurité 

Fabriqué en Savoie depuis 130 ans, devenu depuis un objet universel 

Depuis 130 ans, « l’Opinel » accompagne :

  • le bricoleur,
  • l’artisan,
  • le randonneur,
  • le pêcheur,
  • l’amoureux de la nature…

« Couteau fermant à manche en bois portant une saignée dans laquelle vient se loger la lame en position de fermeture. » 

Dictionnaire Larousse en 1989

Il est ainsi devenu un objet intemporel qui traverse de poche en poche les siècles et les générations. Un objet simple et noble, fait de bois et d’acier, aimé des plus grands artistes et aventuriers, élevé au rang d’icône par les designers, symbole incontournable de la culture française reconnu dans le monde entier.

Si l’entreprise s’est un peu éloignée de l’univers de la cuisine, elle y replonge en 2006 avec la collection « Les Essentiels « , un coffret composé d’un couteau Office, d’un couteau cranté, d’un éplucheur et d’un couteau à légumes. 

Objet culte du patrimoine français, reconnu dans le monde entier 

Cité dans une multitude de livres et de chansons, l’Opinel est élevé au rang d’objet culte et éternel, et fait partie intégrante du patrimoine français. 

Véritable consécration, il est référencé dans le dictionnaire Larousse en 1989, au même titre que les marques Bic, Frigidaire ou Solex, en tant que nom déposé et avec la définition actuelle suivante : Couteau fermant à manche en bois portant une saignée dans laquelle vient se loger la lame en position de fermeture. 

Il a également : 

  • été sélectionné par le Victoria et Albert Museum (Londres) comme l’un des 100 plus beaux objets du monde pour figurer dans « The good design Guide », cité dans le catalogue du Musée d’art moderne de New York ; 
  • été retenu pour figurer dans le « Phaidon Design Classics » en 2009, ouvrage de référence sur l’évolution du design qui présente 999 produits sélectionnés par un groupe de designers internationaux. 

Aujourd’hui, Opinel est une marque internationale d’outils coupants et de couteaux pour la cuisine, la table, le jardin, le bricolage, les activités d’extérieur…  

Depuis son invention, environ 300 millions de couteaux Opinel ont été vendus en magasin ou sur le web (Amazon notamment) dans plus de 70 pays. Avec un engament de qualité, le souci de simplicité et de fiabilité, l’entreprise Opinel a imaginé d’autres lignes de couteaux et d’outils pour les adeptes d’une coupe efficace pour le jardin, la cuisine, la table…

Ils symbolisent le juste équilibre entre le design et l’authenticité, un attachement à un savoir-faire ancestral et la volonté de toujours proposer l’outil le mieux adapté à l’usage qui lui est destiné. 

Pour les aficionados de ce petit couteau et de la famille Opinel, découvrez le musée situé en Savoie au sein de la stationAlbiez Montrond. 

Précédent

Chef des pistes, un métier à hautes responsabilités

Enak Gavaggio : « je ne fonctionne qu’à l’amusement et à la prise de risque »

Suivant